Bullet journal #1 : Introduction

30743530_1795613543830753_5009622486522789888_nCoucou,

Cela fait maintenant 10 mois que j’utilise un bullet journal au lieu d’un agenda « classique ». Et personnellement, j’en suis ravie ! Ca me permet d’associer l’utile à l’agréable. Maintenant que j’en sais un peu plus sur le sujet, je vais vous en parler en peu plus en profondeur.

Tout d’abord, le bullet journal, appelé aussi bujo, est un cahier rassemblant un peu tout : agenda, to do list, post-it, planner, idée pour les cadeaux d’anniversaire,… Il regroupe tout ce que vous voulez garder en tête au même endroit (pratique, non ?). Mais le bullet journal est surtout connu pour ses pages toutes colorées, une belle calligraphie et son côté d’agenda créatif sur lequel je reviendrai plus tard.

30742838_1795613437164097_1637723428565811200_n

Sinon,  ça marche comment un bullet journal ? Pour faire simple, il vous suffit d’un cahier et d’un bic ! Personnellement, j’utilise les cahiers Leuchtturm pour avoir un cahier pointillé et numéroté pour ne pas passer mon temps à numéroter les pages. Clairement, vous pouvez choisir le cahier que vous désirez (quadrillé, ligné, pointillé ou tout blanc), j’aime bien ceux-ci surtout pour leur faciliter. Si vous voulez personnaliser les pages ou tout simplement, développer votre créativité, vous pouvez utiliser d’autres matériaux, mais j’en parlerai un peu plus bas. Maintenant, que vous avez tout le matériel, vous êtes prêt débuter votre bullet journal !

Généralement, on commence par faire un index, pour retrouver plus facilement les pages précédentes ainsi qu’une légende que vous utiliserez tout au long du bujo. C’est préférable de faire quelque chose de simple et facile à retenir pour pas s’emmêler les pinceaux par après.

Ensuite, je fais toujours un calendrier annuel, appelé aussi calendex : je divise deux pages en 6 colonnes pour inscrire les 12 mois. Ce qui me permettra de noter toutes les choses importantes (rendez-vous, projets,…) que je prévois pour l’année à venir. Ca permet de ne pas oublier le rendez-vous annuel chez le dentiste par exemple.

30725722_1795613400497434_1992690758909427712_n

Après cela, le calendrier mensuel, vous allez le faire à chaque début de mois pour avoir une vision de vos objectifs, de vos tâches, de vos rendez-vous, des événements du mois. Il peut avoir la forme que vous désirez, l’imprimer directement ou faire appel à votre créativité.

30742458_1795613453830762_6020930651568472064_n

Et pour finir, les daily, c’est l’agenda que vous allez consulter au quotidien. Vous préparez chaque jour vos tâches de la journée et vous les cocher une fois faite.

30742721_1795613593830748_234358146091450368_n

Tout ceci est plutôt le bullet journal « basique », maintenant, si vous vous rendez compte qu’il y a des pages qui ne vous servent pas ou très peu vous pouvez les supprimer. Votre bujo va surement évoluer au fur et à mesure, vous allez ajouter de plus en plus votre touche personnelle. Par exemple, avant, je n’avais pas de thématique par mois, maintenant bien : celle du mois de mars était sur l’océan et le bleu tandis que celle d’avril est basée sur les plantes. Le but est que le tout vous plaise.

Vous pouvez également ajouter où vous le voulez et quand vous en avez besoin, en plein milieu d’une semaine par exemple, des to-do list, des objectifs, une liste de vacances, des projets, vos économies, une liste de course, etc… Par exemple moi, après mon calendex, je mets mes objectifs de l’année, mes économies et un tracker d’humeur (que j’oublie souvent de remplir…).

Après chaque calendrier du mois, je mets mes objectifs du mois, mes dépenses du mois, un tracker d’habitudes et mes gratitudes ou mes moments marquants du mois. Et j’ai par-ci par-là, une page pour les films que je dois visionner, les livres que j’aimerais lire, etc…

31044599_1795613497164091_4992304499780485120_n

Ce qui est bien dans un bullet journal, c’est qu’on peut ajouter un peu partout ce que l’on veut et donc le personnaliser à souhait. En parlant de personnalisation, vous pouvez le décorer sans craindre, faire de la calligraphie ou tout simplement écrire normalement, utiliser du washitape et différentes couleurs de bic ou faire tout en noir,…

Contrairement à ce que l’on pense, un bullet journal peut être très simple. On a souvent peur de commencer à faire un bujo car on a pas envie d’être déçu si ça ne ressemble pas à ce que l’on voit sur Youtube ou Pinterest mais vous n’êtes pas obligé de faire des dessins ou de la calligraphie. Le but est que ça vous aimiez ce que vous faites sans obligatoirement faire compliqué. Personnellement, j’utilise beaucoup de couleurs et j’essaie de faire pas mal de dessins, comme un dessin illustrant mon mois. Niveau calligraphie, je m’exerce, mais c’est pas encore tip top (j’ai encore des progrès à faire !)

31054967_1795804390478335_4426417153800929280_n

J’espère en avoir pu donné à certains l’envie de commencer un bullet journal car c’est vraiment une bonne expérience. Je compte aussi faire d’autres articles sur ce sujet donc, j’espère que ça vous plaira.

Gros bisous.

9 réflexions sur “Bullet journal #1 : Introduction

  1. Carfax dit :

    bonjour, comment vas tu? je suis fan moi aussi et j’en tiens un depuis un an environ. ç aide vraiment à s’épanouir. passe un bon week end et à bientôt!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s